ECOMUSE FAYENCE

entreprise travaux agricole

Entreprise travaux agricole

Pour assurer sa croissance, une entreprise de travaux agricole ou ETA devrait diversifier ses activités, un moyen pour augmenter ses revenus agricoles. Pour y parvenir, elle réalise des travaux à partir des exploitations existantes en se servant de matériel agricole disponible dans les lieux ou de ses propres équipements. La location de matériel à d'autres exploitants agricoles figure parmi ses principales activités.

Pour varier davantage ses services et gonfler ses revenus, l'ETA peut aussi devenir ETARF (entreprise de travaux agricoles, ruraux et forestiers). Après avoir créé une ETA ou une ETARF, un agriculteur peut intervenir dans une petite zone géographique ou dans tout le territoire.

Pourquoi créer une ETA ?

Lors d'une période creuse, créer une entreprise travaux agricole (https://www.mccormick-rentalcenter.fr/)en utilisant ses propres matériels agricoles et générer des revenus subsidiaires sont les moyens efficaces pour :

  • utiliser ses équipements, ses compétences et celles des ouvriers au profit d'autres exploitants et même des collectivités ;
  • mettre en location ses équipements agricoles pour d'autres exploitants.

De ce fait, l'investissement dans le matériel agricole apportera ses fruits plus rapidement afin de réaliser des gains considérables. Grâce à la location de matériel, un entrepreneur peut faire plus de bénéfices en termes d'exploitation.

La création d'une ETA

Avant de concrétiser la création d'une entreprise travaux agricole (vérifier sur ce site les démarches), il convient de bien étudier les investissements à réaliser, sans oublier de décrire la nature des services qui seront proposés. Certains points méritent d'être bien analysés :

  • la manière de décrocher de gros contrats de façon rapide ;
  • les services à proposer : production végétale, animale ou céréalière, services d'entretien forestier ou rural… ;
  • les matériels disponibles à louer et les compétences des ouvriers ;
  • la capacité d'investissement.

Dès lors que ces points importants sont bien définis, la prochaine étape sera la création d'une ETA. Les démarches à suivre sont :

  • l'immatriculation de l'entreprise travaux agricole auprès du Registre du commerce et des sociétés (RCS) selon le statut juridique et l'activité de l'entreprise (EI ou EIRL, SARL, SCEA, SA…) ;
  • le choix du régime fiscal le plus adapté, la MSA (couverture agricole) ;
  • et la souscription d'une assurance pour la Responsabilité civile entreprise.

Les activités proposées par une ETA

En tant que créateur d'un ETA, un agriculteur a la possibilité de proposer tous types d'activités agricoles saisonnières aux exploitants, aux entreprises privées et aux collectivités selon les matériels qu'il possède, les compétences de son équipe et son domaine d'expertise.

Avant de se lancer, il est essentiel de réunir le maximum d'informations concernant les potentialités de travail. Il est recommandé de faire une étude du marché dont l'emplacement parfait et les clients à viser pour optimiser la zone d'exploitation. En procédant ainsi, les services seront en adéquation avec la demande.

Les activités de l'ETA sont diverses : élagage et entretien, récoltes (fruits, légumes, céréales…), préparation des sols, réparations des machines, épandage, semis des cultures, labour, transport de récoltes, etc.



Information

ECOMUSE FAYENCE